Comparez +1000 mutuelles en 2 minutes

Je compare en 2 minutes
  • Mutuelle à partir de 5,50€

  • Comparaison en 2min

  • +1000 contrats comparés

Covid-19 : la peur d’une seconde vague

Si le temps est au déconfinement, les Français ne croient pas en une fin si rapide de la pandémie de Covid-19. Comme le révèle l’enquête réalisée par MutuelleSante.fr en juin 2020, la crainte d’une nouvelle hausse des contaminations est largement partagée.

Comment ce scénario pessimiste est-il perçu ? Quand est-il susceptible de se réaliser ? Quelles seraient les raisons d’un nouveau pic de propagation de la maladie ? Qu’attend-on des éventuelles solutions médicales ? Cette étude de MutuelleSante.fr renseigne sur les doutes des Français concernant l’avenir sanitaire du pays.

Un second pic pandémique, l’hypothèse pessimiste des Français

Dans leur méfiance, les 3/4 des Français (74 %) prédisent un rebond pandémique. Pour quand ? Seuls 9 % de ces mauvais augures voient la maladie attendre 2021 pour s’étendre de nouveau. Parmi cette grande majorité de pessimistes, 30 % tablent davantage sur une seconde vague en septembre et 41 % en octobre, c’est-à-dire plutôt après les vacances d’été.

Ce n’est donc pas un hasard s’ils sont un tiers (35 %) à incriminer autant les mouvements estivaux des populations comme l’une des causes les plus probables du retour en force de la maladie. Pour 43 % des fatalistes, c’est le manque de respect des gestes barrières qui risque de causer un retour pandémique. Ils sont 17 % à retenir la diminution des températures comme hypothèse d’un regain des contaminations.

En société ou avec des proches, la discontinuité des gestes barrières

Malgré leur grande méfiance en l’avenir sanitaire, les Français profitent du déconfinement pour sortir de chez eux. Ils sont 91 % à affirmer qu’ils appliquent prudemment une distanciation sociale et 71 % à se protéger systématiquement avec un masque en-dehors de leur logement.

Ces affirmations de prudence extrême n’empêchent pas 71 % de la population de serrer la main ou de faire la bise à ses proches. Comme distanciation sociale, on fait mieux. Puis 63 % des Français revoient déjà leurs familles et leurs amis. Nul doute que ces effusions, certes agréables, augmentent les risques de contamination. Mais on comprend l’envie de renouer le lien social.

Les solutions médicales, entre doutes et espérances

Quand un vaccin contre le Covid-19 sera-t-il trouvé ? Jamais, selon 42 % des Français. Peu s’attendent à un tel dénouement médical dans l’année (4 %). Par contre, 37 % parient sur 2021 et 17 % sur 2022.

Cependant, si un vaccin préventif est bel et bien trouvé, la file d’attente sera longue ! Dans ce cas, 71 % comptent bien se le faire administrer. Quant aux traitements existants ou à venir, 78 % des Français affirment qu’ils accepteraient de les suivre s’ils sont contaminés par le Covid-19. Face à la maladie, il vaut mieux mettre toutes les chances de son côté.

*Enquête réalisée en juin 2020 par MutuelleSante.fr auprès d’un panel de 2 146 Français (49 % femmes, 51 % hommes).

Enquête Coronavirus

Combien coûte votre mutuelle ?

Dépenses annuelles en optique :

-
+

Soins dentaires :

-
+

Médecine non remboursée

Hospitalisation prévue cette année ?

Découvrir mon tarif

LES PROFILS :

LES REMBOURSEMENTS :

Laissez votre
commentaire