MUTUELLE INDIVIDUELLE

MUTUELLE ENTREPRISE

Comparez +1000 mutuelles en 2 minutes

Je compare en 2 minutes
  • Mutuelle à partir de 5,50€

  • Comparaison en 2min

  • +1000 contrats comparés

Mutuelle pour personne en invalidité

Les dépenses de santé des personnes en invalidité ou en situation de handicap sont souvent élevées. Pour être mieux remboursé et maîtriser son budget, il est judicieux de souscrire à une bonne mutuelle invalidité.

Invalidité et handicap : dépenses et aides

Les aides de l’Etat

La loi Handicap de 2005 a été promulguée pour favoriser une meilleure intégration des personnes en situation de handicap dans la société, en créant notamment de nouvelles aides et services, comme les MDPH (maisons départementales des personnes handicapées).

Si vous êtes touché par une affection de longue durée (ALD) ou un handicap, vous pouvez bénéficier d’aides de l’Etat (sous certaines conditions) :

  • allocations financières versées par la CAF  : l’allocation aux adultes handicapés (AAH) et l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH).
  • prestation de compensation du handicap (PCH) : aide départementale qui finance en partie certaines dépenses (emploi d’aides à la personne, achat technique ou acquisition d’un chien d’aveugle, par exemple).
  • prestations de l’assurance maladie : indemnisations et prises en charge à 100 % de nombreux frais de santé (sous conditions consultables sur ameli.fr).

Reconnaissance de handicap

Certaines personnes peuvent avoir une reconnaissance de handicap mais ne pas bénéficier d’aide spécifique.

Des frais de santé élevés

Quel que soit le handicap, les dépenses de santé peuvent être élevées : consultations spécialisées pour établir un diagnostic, suivi médical régulier, besoin d’un équipement coûteux…

Exemple : coût d’un fauteuil roulant électrique :
Un fauteuil électrique simple coûte généralement entre 2 000 € et 6 000 €, mais avec des options le prix peut monter jusqu’à 25 000 €.

  • l’assurance maladie prend en charge jusqu’à 5 200 €.
  • la PCH rembourse maximum 3 690 € par période de 3 ans.

Le reste à charge peut donc être important. Une bonne mutuelle invalidité peut vous rembourser encore 1 000 € à 2 000 € !

Les frais d’honoraires et surcoûts des équipements participent aussi à plomber le budget santé.

Une dispense du ticket modérateur est possible dans certains cas :

  • affection de longue durée (ALD)
  • handicaps liés à une pathologie non inscrite à la liste des ALD (sur demande du médecin)
  • bénéficiaires d’une pension d’invalidité

Cependant, les dépassements d’honoraires ne sont pas remboursés.

Choisir une mutuelle pour personne en invalidité

Les besoins des personnes invalides et handicapées en termes de santé sont importants : consultations fréquentes, appareillage, assistance… Cela coûte très cher, et les aides de l’Etat ne permettent pas un remboursement suffisant. Souscrire à une mutuelle permet de mieux maîtriser son budget de santé.

Les garanties spécifiques aux personnes invalides

Pour choisir une complémentaire santé, une personne handicapée ou son aidant a tout intérêt à étudier à la fois les garanties classiques (médecine, médicaments, hospitalisation, optique, dentaire…) et les garanties plus spécifiques (médecine douce, cures, équipements médicaux…).

Il faut lister les besoins liés à son handicap :

  • appareillage : fauteuil roulant, aides visuelles, aide à l’achat d’un véhicule adapté, lits médicalisés… Il faut aussi vérifier la prise en charge de l’entretien (consultations de suivi, achat de piles pour appareils auditifs, etc.).
  • professionnels de santé : médecins spécialistes, ergothérapeute, kinésithérapeute, psychiatre, orthophoniste...
  • assistance à domicile (soins à domicile, aide-ménagère…) et accompagnement lors d’examens médicaux.
  • soins alternatifs : homéopathie, massages, ostéopathie... Utilisées pour le traitement de la douleur ou pour améliorer le bien-être, ces spécialités sont peu ou pas remboursées par l’assurance maladie.

D’autres détails sont à prendre en considération :

  • l’accessibilité des services (documentation adaptée pour les différents types de déficience, interprète en langue des signes en cas d’hospitalisation d’urgence…)
  • le tiers-payant pour n’avoir rien à avancer
  • le montant et les modalités des remboursements  : pourcentage, forfait, délais de remboursements…
  • absence de questionnaire de santé

Mutuelles spécialisées pour les personnes invalides

  • Il existe des mutuelles spécialisées pour les personnes invalides : mutuelles handicap moteur, mutuelles malentendant ou malvoyant…
  • Les salariés handicapés ont obligation de souscrire à une mutuelle d’entreprise. Si celle-ci ne couvre pas assez leurs besoins spécifiques, ils peuvent opter pour une surcomplémentaire santé capable de prendre en charge convenablement les frais liés à leur invalidité.

Comparer les mutuelles

Il existe des complémentaires santé à tous les prix, mais une bonne mutuelle invalidité comporte beaucoup de garanties et s’avère donc plus chère en cotisation que les mutuelles classiques, pour mieux rembourser. Cependant, il est tout de même possible de trouver une mutuelle handicap adaptée à son budget en utilisant un comparateur en ligne

Comparer en ligne, c’est très simple : il suffit de suivre les instructions et d’indiquer ses besoins sur le formulaire du site. Une liste de mutuelles sur-mesure vous est proposée. Vous êtes invités à comparer les devis et pouvez être rappelé par un conseiller pour de plus amples informations, si vous le souhaitez. Une solution utile si vous souhaitez de l’aide pour comparer les garanties liées à votre handicap. Vous pouvez ensuite souscrire en ligne directement sur notre interface. Ce comparateur est gratuit et sans obligation de souscription.

Enjeu : réduire les dépenses de santé des personnes invalides

Quelques astuces peuvent permettre de réduire les dépenses de santé des personnes en invalidité :

  • la complémentaire santé solidaire  : les personnes ayant de faibles revenus peuvent demander à bénéficier de la complémentaire santé solidaire (CSS), attribuée selon des plafonds de ressources annuelles du foyer. Selon les cas, la prise en charge de la mutuelle est alors gratuite ou à moins de 1 €/jour (la cotisation mensuelle dépendant de l’âge). Pour savoir si on est éligible, il faut se rapprocher de sa caisse d’assurance maladie.
  • utiliser le panier 100% Santé : un remboursement complet pour les lunettes, les prothèses dentaires (déjà en place) et les prothèses auditives (à partir de 2021).

    Tous les professionnels de l’optique, des aides auditives et du dentaire doivent proposer quelques produits sans reste à charge aux adhérents de complémentaires santé responsables. Certains équipements très spécifiques ne sont pas concernés par ce remboursement, mais la réforme 100% santé est une bonne nouvelle pour les personnes malentendantes ou malvoyantes.

  • se rapprocher d’une association d’aide pour personnes handicapées. Certaines associations souscrivent à un contrat collectif avantageux qu’elles proposent à leurs adhérents. La cotisation est moins élevée que pour un contrat individuel, mais les garanties sont adaptées.
  • respecter le parcours de soin.

Combien coûte votre mutuelle ?

Dépenses annuelles en optique :

-
+

Soins dentaires :

-
+

Médecine non remboursée

Hospitalisation prévue cette année ?

Découvrir mon tarif

LES PROFILS :

LES REMBOURSEMENTS :

Laissez votre
commentaire