Comparez +1000 mutuelles maternité en 2 minutes

Je compare en 2 minutes
  • Mutuelle à partir de 9,91€

  • Comparaison en 2min

  • +1000 contrats femme enceinte comparés

Mutuelle bébé

La naissance d’un bébé est une merveilleuse aventure ! Mais pour accueillir au mieux son nouveau-né, il faut anticiper les dépenses de santé souvent nombreuses lors des premières années de vie de l’enfant.

MutuelleSante.fr vous guide pour protéger au mieux la santé de votre nourrisson et choisir la meilleure mutuelle santé pour bébé.

Mutuelle bébé : les démarches

Déclarer son bébé auprès de l’assurance maladie

Avant de choisir une mutuelle pour son nouveau-né, il faut le déclarer auprès du régime d’assurance maladie dont vous dépendez (régime général, régime agricole, régime indépendant).

Pour les salariés du privé, cette déclaration peut s’effectuer en ligne sur leur compte Ameli, ou en remplissant le formulaire Cerfa n° 14445*02 (demande de rattachement des enfants mineurs à l’un ou aux deux parents assurés). Une copie du livret de famille ou un extrait d’acte de naissance est nécessaire pour cette démarche qui permet le remboursement des frais médicaux prévu par la caisse d’assurance maladie.

Comparer les offres des mutuelles bébé

Faites le point sur les besoins de votre bébé pour choisir la mutuelle santé qui lui conviendra le mieux. Sur MutuelleSante.fr, vous pouvez comparer plus de 1000 offres pour trouver celle au meilleur rapport garanties-prix !

Accueillir un bébé est un grand changement dans la vie et il est bien normal que les parents essaient de se consacrer le plus possible à leur nourrisson. Or notre comparateur en ligne permet de gagner du temps pour profiter des instants précieux qui suivent la naissance. Vous pouvez aussi bénéficier de l’aide de nos conseillers pour trouver rapidement la couverture santé la plus adaptée à votre situation.

Pensez à bien vérifier les garanties de votre contrat, notamment en cas d’hospitalisation. Car il peut être utile de bénéficier d’une garde d’enfants ou d’une aide-ménagère quand on a un tout-petit à la maison et qu’on doit aller à l’hôpital. L’arrivée de votre enfant peut être l’occasion de modifier votre complémentaire santé, voire d’en changer.

Déclarer son bébé à sa mutuelle

Une fois votre offre d’assurance santé choisie, vous devez déclarer la naissance de votre bébé. Pour cela, il faut envoyer un courrier comportant votre numéro de contrat et joindre une copie de votre livret de famille ainsi que l’attestation de droits de l’assurance maladie (attestation carte vitale) comportant le nom de votre enfant. Une fois cela fait et validé, votre bébé est protégé !

Choisir une mutuelle pour bébé

Les soins médicaux courants pour bébé

La vie d’un jeune enfant est rythmée par de nombreux rendez-vous médicaux : vaccins, suivi médical obligatoire ou petits maux hivernaux, par exemple.

Lors du premier mois de vie du nourrisson, tous les soins sont pris en charge à 100 % par l’assurance maladie, de même que les vingt examens de suivi médical prévus entre sa naissance et ses 16 ans.

Dès le deuxième mois du bébé, les consultations médicales sont remboursées à 70 %, sans compter les éventuels dépassements d’honoraires. Une consultation pour un enfant de moins de 6 ans chez un médecin généraliste conventionné de secteur 1 coûte 30 €. La caisse d’assurance maladie vous remboursera donc 21 €, le reste étant à votre charge. La consultation chez un pédiatre de secteur 1 coûte quant à elle 32 €.

Les tout-petits, surtout lorsqu’ils sont gardés en collectivité, sont souvent sujets aux virus hivernaux ou maladies infantiles. Vous devrez donc vous rendre souvent chez votre pédiatre lors des premières années de votre enfant ! Choisir d’adhérer à une mutuelle qui prend en charge intégralement le ticket modérateur (reste à charge après le remboursement de la CPAM) est intéressant pour le porte-monnaie !

Les vaccins obligatoires (remboursés à 100 % sauf exception), vitamines et éventuels médicaments prescrits à bébé durant ses premières années de vie ne sont pas tous remboursés intégralement. Nous vous conseillons de comparer les mutuelles bébé pour trouver celle qui permet le meilleur remboursement des soins courants.

Bon à savoir :

  • Jusqu’à 6 ans, vous pouvez bénéficier de consultations et d’informations gratuites auprès de professionnels de santé dans les centres de PMI (Protection Maternelle et Infantile).
  • Même pour un bébé, il est important que le parcours de soins coordonnés soit respecté, pour que ces soins soient remboursés le mieux possible.
  • Le tiers-payant est appliqué par votre docteur pour tous les examens obligatoires pour les enfants de moins de 6 ans. Vous n’avez donc rien à avancer lors de ces rendez-vous médicaux !

Les autres besoins de bébé

Au-delà du suivi habituel des bébés, certains jeunes enfants peuvent nécessiter un suivi médical plus approfondi, en cas de handicap ou d’accident par exemple. Pour choisir la meilleure mutuelle santé pour nourrisson, vous pouvez comparer ces garanties importantes :

Hospitalisation : l’hospitalisation d’un enfant est source de stress. Choisir une mutuelle hospitalisation avec des garanties comme le lit accompagnant, pour rester auprès de son enfant, permet de mieux vivre ce moment difficile.

Optique : certains bébés ont besoin de lunettes dès leur première année de vie. Il est donc judicieux de souscrire à une mutuelle optique offrant de bonnes garanties. D’autant qu’un enfant change plus souvent de paires de lunettes qu’un adulte, car il grandit vite et a plus souvent tendance à casser ou à perdre ses montures ! Votre enfant peut aussi avoir besoin d’un suivi orthoptiste, une prestation qui peut aussi être couverte par une garantie de votre contrat.

Médecine douce : nombreux sont les parents qui consultent un ostéopathe pour soulager les torticolis du nouveau-né ou ses coliques (provoquant des pleurs intenses dans les premiers mois de vie). Les médecines comme l’ostéopathie ne sont pas remboursées par l’assurance maladie. Il est donc vivement conseillé de souscrire aussi un renfort de garantie médecine douce.

En cas de poussées dentaires douloureuses ou de petite bosse, l’homéopathie est plébiscitée par de nombreux parents. Mais la réforme de la santé implique un déremboursement de l’homéopathie : remboursés à seulement 15 % aujourd’hui, les produits homéopathiques ne seront plus remboursés à partir du 1er janvier 2021.

Pour continuer à utiliser des granules ou pommades homéopathiques pour soulager bébé, il est conseillé de souscrire à une mutuelle comprenant la garantie homéopathie.

Téléconsultation : certaines mutuelles proposent un service gratuit de téléconsultation. Une prestation idéale si bébé est malade en pleine nuit ou que vous préférez le laisser au chaud !

Remboursement des spécialistes : les enfants qui souffrent de pathologies particulières doivent consulter fréquemment des spécialistes comme les cardiologues ou les neurologues par exemple. Un meilleur remboursement de ces consultations, grâce à des cotisations abordables versées régulièrement, vous permettra d’affronter plus sereinement la situation et de prodiguer à votre enfant les soins dont il a besoin. Dans le cas des bébés éligibles à l’ALD (affection longue durée), le remboursement de ces soins par l’assurance maladie sera total.

Imagerie médicale : être bien remboursé est important si votre nouveau-né doit passer un scanner, une radiographie ou une IRM. Si votre bébé doit passer une échographie des hanches, pour prétendre à un remboursement total, il faut prendre rendez-vous avec un échographe conventionné par l’assurance maladie.

Bien sûr, le choix d’une mutuelle doit être personnalisé pour couvrir au mieux les besoins de votre enfant. S’il ne porte pas de lunettes, une formule avec une garantie optique renforcée représentera des frais inutiles. Il faut analyser les devis pour choisir la mutuelle bébé avec les garanties essentielles proposées au meilleur prix.

Gardez à l’esprit que votre enfant aura de nouveaux besoins quand il grandira (orthophonie, orthodontie…). Le choix d’une mutuelle souple, qui peut s’adapter aux besoins évolutifs de l’enfant, est à privilégier.

Bon à savoir :

  • Mutuelle femme enceinte : Bébé n’est pas encore né ? Pensez à la mutuelle pour femme enceinte, pour vivre votre grossesse plus sereinement.
  • Prime de naissance : Avec une mutuelle comprenant une prime de naissance, obtenez jusqu’à 600 € !

Combien coûte votre mutuelle ?

Dépenses annuelles en optique :

-
+

Soins dentaires :

-
+

Médecine non remboursée

Hospitalisation prévue cette année ?

Découvrir mon tarif

LES PROFILS :

LES REMBOURSEMENTS :

Laissez votre
commentaire