MUTUELLE INDIVIDUELLE

MUTUELLE ENTREPRISE

Comparez +1000 mutuelles TNS en 2 minutes

Je compare en 2 minutes
  • Mutuelle TNS à partir de 9,10€

  • Comparaison en 2min

  • +1000 contrats TNS comparés

Mutuelle auto entrepreneur : Laquelle choisir ?

Les auto-entrepreneurs ou micro-entrepreneurs sont affiliés au régime général de la Sécurité sociale. Ils bénéficient d’une couverture sociale au même titre que les professionnels indépendants ainsi que d’une prise en charge des dépenses de santé similaire à celle des salariés. Au vu de la nature de leurs activités et de leur revenu annuel relativement faible par rapport à la moyenne, souscrire une mutuelle auto-entrepreneur pas chère revêt un grand intérêt. Un moyen pour les auto-entrepreneurs et leurs familles de bénéficier d’une couverture santé optimale.

Fonctionnement d’une mutuelle auto-entrepreneur

Les auto-entrepreneurs doivent faire face à l’accroissement des frais de soins, dans un contexte de désengagement progressif de la Sécurité sociale dans la prise en charge des dépenses de santé. Les auto-entrepreneurs sont d’autant plus concernés, car leurs diverses activités peuvent engendrer des risques pour leur santé. Raison pour laquelle il vaut mieux souscrire à un contrat de complémentaire santé auto-entrepreneur.

Pour un auto-entrepreneur exerçant son activité à titre principal ou exclusive, la souscription d’une mutuelle auto-entrepreneur n’est pas obligatoire mais vivement recommandée. Cette complémentaire santé prend en charge tout ou partie des frais de consultations qui restent à sa charge après le remboursement par le régime général. Les différents postes de santé peuvent être concernés : soins courants, dentaires, d’optique, jusqu’aux services d’assistance et autres maux pouvant faire l’objet de garanties optionnelles.

Lorsqu’une personne est salariée et exerce une activité en auto-entrepreneur à titre secondaire, elle a l’obligation de souscrire à la mutuelle collective de son entreprise. Dans ce cas, une mutuelle auto-entrepreneur n’est pas nécessaire, sauf s’il juge que la couverture santé de sa mutuelle collective n’est pas suffisante. Dans ces circonstances, cette personne peut souscrire une surcomplémentaire santé individuelle.

Prix de la mutuelle santé auto-entrepreneur

Le prix de cotisation d’une mutuelle santé auto-entrepreneur dépend du profil de l’assuré, des niveaux de protection auxquels il aspire, de son âge, de la composition de son foyer et du nombre de personnes assurées par son contrat.

Par exemple, une mutuelle santé de 35 € permet de prendre en charge à la fois les soins courants et dentaires, l’hospitalisation et les soins d’optique d’une personne. Si vous désirez renforcer les garanties pour avoir une couverture plus efficace en cotisant 45 €, vous bénéficierez de taux de remboursements plus avantageux et des forfaits pour les dépenses de soins optiques.

On peut envisager une mutuelle à partir de 5,50 €/mois. Pour avoir un ordre d’idées plus précis et détaillé sur les derniers tarifs des mutuelles auto-entrepreneur, vous pouvez utiliser le comparateur de mutuelles de MutuelleSante.fr. Cet outil gratuit vous permettra d’économiser sur le prix de votre mutuelle.

Les garanties essentielles d’une mutuelle auto-entrepreneur

Les mutuelles, dans leur grande majorité, proposent les mêmes garanties de base sur les soins dentaires, optiques, d’hospitalisation et les actes médicaux. Ces garanties suffisent à certains et sont trop limitées pour d’autres. Une personne peut avoir spécifiquement besoin de traitements dentaires qui coûtent cher, par exemple. Voilà pourquoi il est intéressant de souscrire à d’autres garanties, pour arriver à couvrir de manière efficace et optimale vos frais de soins. Les garanties complémentaires permettre notamment de :

  • Bénéficier de taux de remboursements avantageux sur les actes médicaux peu ou pas remboursés par le régime général.
  • Prendre en charge les médecines douces, peu prises en charge.
  • Avoir droit à une assistance en cas d’hospitalisation.

Il faut toutefois faire attention, car plus les niveaux des garanties sont élevés, plus la cotisation coûte cher. Il est donc important d’identifier les soins dont on a vraiment besoin dans le présent comme dans le futur, afin de chercher le meilleur rapport garanties-prix correspondant par la suite.

Les remboursements d’une mutuelle auto-entrepreneur

Une mutuelle auto-entrepreneur, comme toute complémentaire santé, fait bénéficier ses assurés de remboursements selon le niveaux de garantie appliqué à certains postes de santé. Elle couvre principalement :

  • Les actes médicaux courants, tels que les consultations, les médicaments et les éventuels dépassements d’honoraires.
  • Les dépenses de soins optiques (lunettes, lentilles de contact, etc.).
  • Les frais de soins dentaires.
  • Les frais d’hospitalisation.
  • Les soins ORL (prothèses auditives, etc.).

Il est toujours possible de choisir des garanties complémentaires pour être mieux protégé, en incluant les médecines douces et les services d’assistance à son contrat par exemple.

Les taux de remboursement dépendent des garanties souscrites dans le contrat et de l’organisme de mutuelle choisi. Voilà pourquoi les auto-entrepreneurs ont intérêt à utiliser un comparateur de mutuelle. Cet outil en ligne gratuit et simple d’utilisation permet d’obtenir les devis des meilleures offres qui correspondent à leurs profils.

Le choix de la prévoyance

En tant qu’entrepreneur, il est conseillé à penser à optimiser sa protection santé pour parer à tout imprévu pouvant mener à un arrêt temporaire ou permanent de travail. De tels imprévus peuvent avoir des conséquences néfastes sur les finances de l’auto-entrepreneur, notamment si la protection de la Sécurité sociale s’avère insuffisante.

Prendre une assurance prévoyance va permettre de pallier tout imprévu en garantissant une protection santé. Faire le choix de la prévoyance est facultatif mais vivement recommandé. Un contrat d’assurance prévoyance ouvre droit à des prestations variable selon l’assureur et les garanties choisies. Ce contrat prévoyance permet essentiellement :

  • Le maintien de vos revenus en vous garantissant des indemnités quotidiennes suite à l’arrêt du travail.
  • En cas d’arrêt permanent de travail, il vous est possible de bénéficier d’une rente d’invalidité.
  • En cas de décès, le contrat de prévoyance va permettre de protéger votre famille qui aura droit à un capital décès.

Comparer les mutuelles auto-entrepreneur pas chères

Pour un auto-entrepreneur, il est important de souscrire une mutuelle auto-entrepreneur pas chère et adaptée à ses besoins, c’est-à-dire au meilleur rapport garanties-prix. Avant de choisir une mutuelle auto-entrepreneur, il est indispensable de bien cerner et comprendre les garanties et de choisir celles qui correspondent le mieux à votre profil. Il faut bien distinguer celles qui sont indispensables et celles qui sont secondaires.

FAQ

Un auto-entrepreneur peut-il être ayant droit ?

Un auto-entrepreneur peut être ayant droit lorsqu’un proche (par exemple son conjoint) est salarié et a souscrit à une mutuelle santé. De cette façon, l’auto-entrepreneur pourra bénéficier de la couverture santé et des prestations souscrites par son conjoint.

Est-ce qu’une mutuelle auto-entrepreneur est obligatoire ?

Les auto-entrepreneurs n’ont pas l’obligation de souscrire une complémentaire santé, contrairement aux salariés du privé avec les mutuelles collectives. Toutefois, il est très recommandé de souscrire une mutuelle auto-entrepreneur, pour s’assurer une bonne couverture santé et bénéficier de remboursements sur les frais des soins.

Qu’est-ce que la loi Madelin ?

La loi Madelin date du 11 février 1994, elle est destinée aux professionnels indépendants et libéraux, c’est-à-dire aux travailleurs non salariés. Les dispositions de cette loi permettent à cette catégorie de travailleurs de déduire de leurs revenus imposables les cotisations leur permettant de souscrire à des contrats de complémentaire santé, de prévoyance, de chômage ou de retraite. Est appelé « contrat Madelin » un contrat de complémentaires sur lequel cette loi est appliquée.

Les auto-entrepreneurs dépendent d’un régime fiscal propre à la micro-entreprise. Ils dépendent soit d’un régime BIC (bénéfices industriels et commerciaux), soit d’un régime BNC (bénéfices non commerciaux). De ce fait, ils sont soumis à une fiscalité spécifique qui leur permet de bénéficier d’abattements forfaitaires incluant entre autres les cotisations liées à la protection sociale. Par conséquent, ils ne peuvent pas bénéficier des déductions entrant dans le cadre des contrats Madelin.

Dans le cas d’un contrat de mutuelle santé Madelin, il n’est pas possible de déduire les cotisations du revenu imposable pour s’en acquitter. Toutefois, ces contrats ont un rapport garanties-prix avantageux.

La mutuelle auto-entrepreneur est-elle compatible avec des aides ?

Depuis le 1er novembre 2019, un nouveau dispositif d’aide à la complémentaire santé existe : la CSS (complémentaire santé solidaire). Il a remplacé l’ACS (aide à la complémentaire santé) et la CMU-C (couverture maladie universelle complémentaire).

Les auto-entrepreneurs peuvent bénéficier de la CSS sur une durée d’un an renouvelable, sous certaines conditions :

  • qu’ils bénéficient d’une prise en charge des dépenses des soins par l’Assurance maladie ;
  • qu’ils justifient de ressources inférieures aux plafonds d’attributions de la CSS, fixés sur les ressources du foyer durant les douze derniers mois.

Combien coûte votre mutuelle ?

Dépenses annuelles en optique :

-
+

Soins dentaires :

-
+

Médecine non remboursée

Hospitalisation prévue cette année ?

Découvrir mon tarif

LES PROFILS :

LES REMBOURSEMENTS :

Laissez votre
commentaire